Publié le : 24 mai 20215 mins de lecture

Vous pouvez décharger vos proches des formalités liées à vos obsèques, de faire respecter et d’exprimer vos volontés en préparant vous-même vos funérailles lors dès votre vivant. Statistiquement parlant, pas moins de 40 % des Français choisissent de prévoir ses obsèques même si beaucoup pensent que cela porte malheur. Lors de la préparation, vous avez la possibilité d’organiser dans les moindres détails les obsèques. De nombreux avantages apportent cette préparation des obsèques lors de votre vivant. Concernant les prévoyances obsèques, il existe de nombreuses solutions disponibles. Cela permettra de financer totalement ou partiellement les prestations lors de vos obsèques.

Noter l’organisation des obsèques

D’après la loi, les héritiers sont obligés de respecter les volontés de la personne décédée. Pour en être sûr, vous pouvez procéder à la rédaction sur papier des indications concernant vos obsèques. Vous pouvez ensuite confier cette lettre à une personne de confiance. Il est aussi possible de le placer dans votre dossier bancaire ou dans votre livret de famille. Les grandes lignes telles que la sépulture et la cérémonie doivent être mentionnées dans cette lettre. Vous pouvez aussi noter dans les moindres détails la rédaction du faire-part, le choix du cercueil ou vos habits par exemple. La loi sur la liberté des funérailles vous permettra de faire respecter vos volontés. Pour le cas de la France, ce sont les cérémonies religieuses qui sont majoritaires. 74 % des obsèques sont religieuses même si beaucoup choisissent des cérémonies civiles. Vous avez alors le libre choix de la cérémonie lors de vos obsèques. Aussi, vous avez la possibilité d’opter pour une inhumation ou une crémation en fonction de vos préférences. Vous pouvez trouver d’autres informations supplémentaires en ce qui concerne un contrat prévoyances sur le site www.le-choix-funeraire.com

Choisir un cimetière

En ce qui concerne le lieu où votre corps se reposera, vous avez le choix du lieu de l’inhumation. Ce choix est encadré par les collectivités territoriales dans le Code général. Vous pourrez être enterré auprès d’un cimetière de la commune de votre domicile. S’il y a plusieurs cimetières dans la commune, votre corps sera placé dans celui assigné par le maire. Cette assignation dépendra des places disponibles. Vous serez mis dans un cimetière qui dépend votre domicile. Aussi, il est possible d’enterrer votre corps dans la commune où vous décédez. Si vous disposez d’un caveau de famille, vous pouvez être enterré dedans. Pour les personnes qui résident à l’étranger, elles peuvent être enterrées dans la commune où elles sont inscrites dans les listes électorales. Vous avez la possibilité d’acheter une concession funéraire, c’est-à-dire un endroit dans un cimetière qui se trouve dans une autre commune à condition que le maire accepte votre demande. Ainsi, vous pourrez alors être enterré dans une tombe ou un caveau en fonction de vos préférences.

Préparer les frais d’obsèques

L’anticipation des frais d’obsèques est aussi possible lors de votre vivant en choisissant des prévoyances obsèques. Pour cela, vous pouvez faire une demande de devis auprès des agences de pompes funèbres. Un contrat d’assurance obsèques ou un compte épargne vous permettra de financer vos frais d’obsèques partiellement ou totalement. Les prévoyances obsèques ne sont pas obligatoires, mais fortement recommandées pour que vos proches n’aient pas de soucis alors qu’ils sont déjà submergés par les émotions. Un contrat en capital sera mis en place habituellement, ce qui sera versé à vos proches ou à une agence de pompes funèbres lors de votre décès. Le capital reçu servira au financement de vos funérailles. Un compte épargne quant à lui est aussi destiné au financement de vos obsèques. C’est un compte bloqué qui ne peut être disponible qu’à votre décès.